Mandelstam, mon temps, mon fauve - Une biographie
Domaine : Allemand

Mandelstam, mon Temps, mon Fauve - Une biographie

Ralph Dutli

Traduction de l'allemand par Marion Graf, revue par l'auteur 

Coédition Le Bruit du temps / La Dogana

135 documents • Index

Format : 135 x 205 mm
608 pages

ISBN : 978-2-35873-037-2

Mise en vente : 24 février 2012

34,00€

Parue en allemand en 2003, cette biographie d’Ossip Mandelstam (1891-1938) n’est pas l’œuvre d’un érudit, mais d’un véritable écrivain, au style concis et  alerte.

C'est peu de dire que l'on est captivé, fasciné, emporté, ému par le récit de cette existence errante et de plus en plus persécutée, ponctuée de très beaux portraits des femmes qui ont compté pour Mandelstam. Le lecteur a aussi le sentiment d’accéder peu à peu et presque sans effort à sa poésie magnifique, qui se révèle, à travers les nombreuses citations qui ponctuent le récit, dans toute sa richesse.

Les 25 chapitres de ce récit linéaire empruntent tous leurs titres (comme l'ouvrage entier : « Mon temps, mon fauve ») à l'œuvre du poète. Chacun commence par un résumé précis de son contenu, comme dans les romans des époques classiques.

Cela va donc de l'enfance jusqu'à la fin lamentable au goulag, en passant par une multitude d'étapes et de séjours à Petrograd, à Moscou, à Kiev, en Crimée, toujours dans la pauvreté, souvent dans la misère et la famine, puis la maladie. Factions politiques, cénacles littéraires (symbolistes, futuristes, akméistes, etc.), personnages grands et moins grands de cette comédie humaine en forme de tragédie — russe et internationale — entrent en scène, ressortent, réapparaissent sans que jamais ce ballet un peu vertigineux ne devienne confus ni lassant.

La vie de Mandelstam, de cet homme opiniâtrement amoureux de la vie qu’il n’a cessé de célébrer jusqu’à son dernier souffle, est un hymne à la dignité fragile de l’homme dans une époque menaçante, et à la liberté.

Pour laisser un commentaire, veuillez vous connecter à votre compte client.