Auteur


Isaac Babel


Isaac Babel en 1930

Isaac Babel en 1930.

Isaac Babel, sans doute le plus grand prosateur de la littérature russe de la première moitié du XXe siècle, demeure une figure énigmatique. Protégé de Gorki, ce jeune homme né à Odessa en 1894 dans une famille juive, et qui rêvait, ayant étudié le français, de devenir « ce Maupassant national dont nous avons tant besoin », a connu une gloire fulgurante au début des années 1920 avec Cavalerie rouge et ses truculents Récits d’Odessa.

 

Longtemps tenu par le régime issu de la révolution comme « l’étoile montante » de la littérature soviétique, Babel mourra fusillé en janvier 1940, et ses œuvres non encore publiées disparaîtront dans les caves du NKVD.